Briser la glace – Comment commencez votre intervention ?

Vous êtes ici :Home>Expertises Métier, Faire progresser ses collaborateurs, News, Pédagogie>Briser la glace – Comment commencez votre intervention ?

Débuter sa prise de parole en public n’est pas toujours chose aisée ! Et pourtant, les premières secondes de votre discours sont décisives puisqu’elles vont jouer dans la captation de l’attention de votre public. C’est donc le moment idéal pour faire bonne impression ! D’expérience, voici donc 5 astuces pour briser la glace… sans faire trop de dégâts !

1/ L’intrusion au coeur de la foule

Commencez en étant assis dans la salle, micro en main, au milieu de votre public. Les interlocuteurs les plus éloignés de vous entendront votre voix via les enceintes et ne vous voyant pas sur scène, ils vous chercheront du regard. Un moyen d’attiser leur curiosité tout en captant leur attention !

2/ Le slide personnel

Autre option : débuter la prise de parole par un slide représentant une photo personnelle. Avec la petite phrase d’accroche qui va avec : « Moi, à 1 an : je prononçais mes tous premiers mots, à l’époque je ne savais pas encore que je serai devant vous, mort de trac, à me servir de ce que j’apprenais alors… » !

3/ L’effet teasing

Un chiffre. La justification de ce chiffre. Et seulement après, le fameux  « Bonjour, heureux d’être là ». Vous pouvez remplacer le chiffre par une citation ou encore une image ; l’idée reste la même, il s’agit de capter l’attention des interlocuteurs en suscitant l’interrogation.

4/ Les « autres » démarrages

Option originale, commencez par l’explication de tous ces démarrages auxquels vous avez pensé… en finissant par avouer que l’idée qui vous est venue est justement d’en parler ! Vous paraitrez d’autant plus « humain » et accessible !

5/ Le gros silence

Un vrai. Celui qui dure près d’une minute. « Il parait que cela vaut mieux qu’un long discours alors je me suis dit que… ».

6/ La citation bidon

Vous avez de l’humour ? Faites-le savoir à votre auditoire. En commençant par une citation a priori peu sérieuse, une anecdote, par exemple. Allez, je vous dévoile la mienne : « Pour ne pas prendre du retard, mieux vaut prendre de l’avance ! Cette citation m’est toujours restée. Je l’ai en tête depuis longtemps, depuis cette rencontre avec un escargot à l’âge de 8 ans… »

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour briser la glace ? Partagez votre expérience avec nous !

About the Author:

Leave A Comment